Confession d’un Twitter compulsif


Dans le cadre de mon cours au HEC,  je demande à mes étudiants de faire une présentation à tour de rôle sur le sujet d’e-marketing de leur choix. Amélie Simoneau de Telus et Guillaume Lussier de Marketel ont fait un si beau travail que j’ai : réactivé mon compte sur Twitter, publier plus de 40 mises à jour, suivis plus de 150 personnes et ce depuis une semaine seulement.

Certains éléments, comme la mise à jour automatique de mon « Facebook status », l’utilisation intensive de mon iPhone et la facilité de suivre ce qui se passe dans la vie de mes amis ont été des clés dans cette adoption.

Mais qu’est-ce que Twitter exactement ? Voici une excellente vidéo (j’adore toutes celles que font le groupe Commoncraft pour expliquer différents sujets de notre domaine) :

Vous voulez en savoir encore plus je vous invite à consulter la très bonne présentation de mes deux élèves : Quelles sont les opportunités d’affaires sur Twitter ?

Un peu d’humour :

Pour me suivre sur Twitter.

6 commentaires Billets Marqué avec Mots-clefs :, , , ,

6 réponses à Confession d’un Twitter compulsif

  1. Cat Barry dit :

    Bravo Guillaume! Heureuse de savoir que tu te joins finalement à ce phénomène :)

  2. Je dois aussi avouer que c’est pal mal de ta faute…

    Heureux de te lire !

  3. Benoit dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce billet.
    Justement je viens de publier une modeste contribution consacré à Twitter, ses usages et services:
    http://www.webevangelists.net/2008/10/07/tout-savoir-sur-twitter-et-le-microblogging/

  4. Merci Benoît d’avoir partagé ton billet qui est des plus complet et qui m’a permis de découvrir ton excellent blogue.

  5. Pierre-Luc dit :

    La deuxièeme bd était vraiment chouette! -=)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>